منتدى شباب كريزي

منتدى شباب الجزائر شباب والرياضة*اغاني هيب هوح..راب ...*عالم السيارات*فيديو*صور عامة*ثقافة عامة*عالم حواء...الطبخ...حلاقة..*ملابس * **هنا ملتقى شباب العرب الجزاري**


    السيرة النبوية لالفرنسية2

    شاطر
    avatar
    mustapha.marten

    عدد المساهمات : 23
    نقاط : 4
    السٌّمعَة : 1
    تاريخ التسجيل : 03/05/2009
    العمر : 27
    الموقع : www.chababcrazy.yoo7.com

    السيرة النبوية لالفرنسية2

    مُساهمة  mustapha.marten في الثلاثاء مايو 05, 2009 11:35 pm





    La caverne de Hira, l'endroit où Mahomet aurait reçu le premier verset du Coran





    Mahomet effectue de nombreuses retraites spirituelles. C'est en 610 que, pour la première fois, l'archange Gabriel (Jibril) lui serait apparu dans la grotte de Hira
    où il avait coutume de se recueillir et lui aurait transmis la
    révélation, la parole de Dieu. Mahomet, qui a alors 40 ans, commence à
    transmettre des versets qu'il déclare être révélé par Allah et dicté en
    arabe par Gabriel, cette dictée durera vingt-trois ans. Les révélations
    se sont accomplies ponctuellement ou régulièrement selon les péripéties
    de sa vie et de la communauté musulmane. Ils formeront le Coran, que Mahomet prend soin d'enseigner oralement dès le début.

    La tradition rapporte que, effrayé par la première visite de
    Gabriel, Mahomet se réfugie auprès de son épouse et lui raconte ce qui
    vient de lui arriver. Khadija couvre Mahomet, à sa demande, (d'où
    l'intitulé de la sourate : al-Muzzammil, « l'Enveloppé ») et
    s'enquiert de son état auprès de son cousin, Waraqah ibn Nawfal, qui
    lui annonce que son époux est le prophète attendu. Plus tard, Khadija
    retournera voir son cousin, en compagnie de Mahomet. Waraqah lui
    confirme qu'il est un prophète de Dieu et que l'apparition de la grotte
    de Hira n'est autre que l'archange Gabriel. Il annonce à Mahomet des
    difficultés, qu'il va endurer dans l'accomplissement de sa mission,
    notamment un bannissement de sa tribu. D'emblée Khadija croit en son
    époux et lui apporte un soutien inconditionnel, elle est, de ce fait,
    considérée comme la première croyante. Mahomet aurait fait part
    secrètement de son message à ses proches, et avec eux il fonde un
    groupe de croyants qui s'appelleront les musulmans : nommés ainsi en
    référence à un prophète de l'islam, Abraham (muslim, celui qui
    se donne, qui se soumet volontairement à Allah (Dieu)). Puis, la
    prédication devient publique et s'étend à l'ensemble des Quraychites[39].

    Selon Tabari, Khadija, la femme de Mahomet, était la première à se
    convertir à l'islam. Le deuxième homme qui a connu l'histoire de
    Mahomet, était un savant chrétien du nom de Waraqua, il sera le premier
    homme à suivre Mahomet parce qu'il savait qu'un prophète allait
    apparaître d'après l'Évangile[40].
    Après sa femme Khadija et Waraqua, les premiers convertis à l'islam
    sont par ordre chronologique : Abou-Bekr; puis Zaid, fils de Harith
    (qui était un esclave de Mahomet) ; Bilal (esclave d'Abou-Bekr).[41]. Par la suite, plusieurs se convertiront à l'islam.[41] Au départ, les compagnons de Mahomet étaient au nombre de trente-sept qui gardaient secret leur confession.[42]

    Bien que ses contemporains acceptent difficilement d'abandonner leurs croyances et leurs pratiques ancestrales[43],
    en trois ans, il réussit à s'entourer d'une petite cinquantaine de
    disciples. Ils sont une centaine au bout de cinq ans. La croissance du
    groupe inquiète les Mecquois et les persécutions contre Mahomet et les
    siens se font de plus en plus vives après la mort de Khadija et d'Abû Tâlib. Une première vague d'immigration emmène une partie des musulmans en Éthiopie où ils vivent quelque temps sous la protection du négus[44]. L'ordre est donné aux musulmans mecquois d'émigrer (hégire)à Yathrib (future Médine) en 622, an 0 du calendrier musulman.
    ou roi d'Éthiopie. Mahomet profite de la saison du pèlerinage qui
    voyait affluer vers La Mecque les Arabes de toutes les régions de la
    péninsule d'Arabie pour prêcher le message de l'islam. Il conclut un
    pacte avec un groupe de Médinois qui acceptent son message. L'année
    suivante, la communauté musulmane médinoise est plus nombreuse. 70
    hommes se rendent en pèlerinage à La Mecque pour prêter allégeance à
    Mahomet et lui proposer leur protection s'il s'installait à Médine

    Selon la tradition, Mahomet aurait été le dernier à partir, en compagnie de son fidèle ami et futur calife Abou Bakr.
    Ali, quant à lui, reste sur place avec pour mission de restituer les
    dépôts, dont Mahomet avait la garde, à leurs propriétaires

      الوقت/التاريخ الآن هو الأحد نوفمبر 18, 2018 7:01 am